Mercredi 29 juin 2016 3 29 /06 /Juin /2016 09:53

Au départ cette soirée dont Nous ne sommes pas très partisan de ce thème, n’était pas prévue à Notre calendrier, mais le hasard a voulu que l’une de Nos puces soit invitée. Ceci dit chez Windsor, rien n’est obligatoire et l’occasion faisant le larron, comme dit le proverbe, donc il a fallu vite à trouver la solution pour la 2eme puce, ce qui ne fut pas si facile.


On avait parlé d’amener Notre ex soumise cassy avec qui N/nous jouons assez souvent de nouveau, vu que l'On a gardé d'excellentes relations avec elle  et sachant qu’elle apprécie aussi les soirées. Mais quelquefois la malchance s’en mêle et Natacha la veille de cette soirée n’était pas en grande forme et le samedi fut pire. Maîtresse Natacha décida de ne pas venir vu son état. Comme d’habitude de Sa part, pensant à Mon bonheur avant tout, me demanda de ne pas annuler et que J’aille à cette soirée avec cassy. De plus, Je devais rencontrer plusieurs nouvelles personnes avec qui J’avais discuté sur différents tchats, sans parler que Je devais amener la commande de Monsieur JC et que J’avais oublié la dernière fois.


O/on se met en route un peu en retard puisque cassy arrivera plus tard que prévu à cause de la météo. La soirée Shibari est annoncée de 20h30 à 3h30. O/on a arrivera non sans mal (merci cassy… pour ta peur en voiture !!!) mais peu de monde est déjà là à N/notre arrivée sur 45 personnes environ, au final N/nous serons 38 personnes, quelques-unes se décommanderont en dernières minutes.


Une fois n’est pas coutume, l’apéro ne sera pas à Mon goût mais bien à celui de cassy… sourire, pas grave Je me rattraperai au buffet. O/on s’installe à une table de 4, mais pour l’instant N/nous sommes seuls. Est-ce que la mémoire de cassy sera suffisante puisque à l’époque, elle Nous servait et donc savoir ce que J’aime ? Mais ça ira à peu près. Dans le même temps une Domina et Son soumis N/nous rejoignent et demandent s’I/ils peuvent s’installer à N/notre table. C’est avec plaisir que J’accepte pendant que cassy se positionne à genoux pour Me présenter Mon assiette et voir si celle-ci Me convient. Comme c’est le cas, Je l’autorise à aller se chercher à manger à son tour. Le couple Domina/soumis (Je ne peux les nommer puisque Je n’ai pu avoir leurs autorisations dans le sens où Je ne les recroiserais pas de la soirée) sont étonnés de voir cassy posait son assiette sur la chaise et se mettre à genoux pour manger. D’ailleurs suite à cela ce fut le sujet pendant tout le repas, les règles que J’applique à Mes soumises et les leurs. Ce qu’il y avait de très bien, c’est que justement N/nous avions chacun les N/nôtres mais personne n’a essayé d’imposer ou de juger, cela devient tellement rare dans le B.D.S.M. que cela Me fait plaisir de le souligner ici.


Le repas fini, N/nous allons fumer une cigarette sur la terrasse et pour un  5 décembre, il fait presque chaud dehors malgré l’heure.


Juste N/notre cigarette finie que Windsor annonce la fessée collective. C’est par celle-ci qui ouvre le début de la soirée. Je sens que cassy n’est pas à son aise, elle ressent plus de la douleur que du plaisir, mais sans savoir pourquoi. Je saurais par la suite qu’elle avait du mal à rentrer dans sa bulle, mais elle aussi ne saura pas pourquoi…

 

Après ce mini débriefing et un tout petit temps de repos, Je décide que l’O/on descende au donjon. Mon endroit préféré étant libre, J’installe cassy au pilori et commence lentement avec le martinet (100263) pour  lui réchauffer les fesses, qui avait perdu leur couleur rougeâtre de la fessée collective.


Autour de Moi, pas mal de bruit, il est vrai que tout le monde était descendu presque en même temps. À gauche de cassy, il y a un soumis sur la croix travaillé par sa Domina,  un autre à coté allongé au sol, avec un Shibari sur le sexe, Dont la Domina joue avec les deux extrémités des cordes, serrant et desserrant son sexe avec.  De l’autre côté, c’est avec des bambous que se font les bondages.


J’essaye de Me concentrer et faire abstraction des gens qui parlent et du soumis, celui des cordes sur son sexe, qui pousse de très fort gémissements. Pour la même raison que Moi, cassy n’arrive toujours pas à rentrer dans sa bulle. Je continu toujours avec le même martinet. Enfin, cassy commence à se laisser aller, Je profite pour prendre un second martinet, celui de Maîtresse Natacha qui est identique à celui que J’ai. Sous les lanières de ces 2 martinets qu’elle apprécie tout particulièrement, cette fois ci, elle se lâche enfin.


Au bout d’un moment et avant de passer à des martinets plus puissants, Je M’approche de cassy pour voir si tout va bien. Avant même de lui parler, Je vois qu’elle serre et desserre ces mains, signe de fourmis dans les doigts. Le diagnostic est le bon et Je l’enlève du pilori mais Je la fais poser sur le haut de celui-ci. Cela change un petit peu l’angle d’attaque des lanières mais ce n’est pas gênant.


De nouveau elle rentre dans sa bulle et ses fesses dansent sous les martinets. Je sais qu’avec cette danse maintenant, Je peux utiliser le martinet (100437) et y aller crescendo. Une rapide vérification en la caressant quelques secondes et J’en ai plein la main. Je donne de plus en plus fort et elle vient elle-même se cambrer après chaque coup comme pour chercher ce martinet. Je me pose la question de savoir si Je continu avec Mes fouets ou si Je prends Mon très long martinet (100283) qui est aussi un de ses préférés. Je me décide pour ce dernier, gardant les fouets pour « le final »… sourire. Savourant ce martinet après de nombreux coups, J’approche le martinet de son visage et elle embrasse les lanières comme pour les remercier de lui avoir donné tant de plaisir.


Je la redresse et la prends dans Mes bras. Je l’embrasse et la câline. Une pensée pour Maîtresse Natacha qui n’est pas là Me traverse l’esprit, Je M’attribue une procuration de ces gestes que cassy adore tant… La légère griffure qui ne fait pas saigner mais qui n’en est pas loin !!! Cela a le don de faire envoler cassy et c’est encore une fois le cas. Puis un regard complice de cassy dans Mes yeux pour la pensée à Maîtresse Natacha.


Quelques minutes ont passé et Je remets dans la même position cassy au pilori. Je prends Mon premier gentil fouet (100150) pour la faire repartir dans sa bulle. Très vite elle se remet à danser sous celui-ci, ce qui prouve que son excitation ne s’était pas atténuée. Je décide de changer de fouet (100157) et là elle danse encore plus. Mes coups de fouet tombent les uns derrière les autres et elle demande toujours plus… Je vérifie son entrecuisse, elle coule littéralement… Je change de nouveau de fouet (100206) qui lui est loin d’être gentil si on le donne fort. Il s’est formé autour de Moi en demi-cercle un bon nombre de personnes, attiré par le claquement de celui-ci. Au bout d’une trentaine de coups de fouet, Je m’approche de cassy pour voir si tout va bien et là en plus d’un regard amoureux, elle Me dit que Je peux continuer, qu’elle jouit sans cesse et qu’elle sent tous ces regards posés sur elle, complète son excitation. Je donne encore une cinquantaine de coups de fouet avant de la reprendre dans Mes bras et la câliner afin qu’elle revienne doucement à la réalité. 


Je décide d’arrêter la séance, ses fesses étant bien marquées et de remonter se reposer un peu.


Au salon O/on croise Monsieur JC et J’en profite pour Lui livrer sa commande. O/on discute 5 mn et décidons ensuite d’aller fumer une cigarette sur la terrasse. La température étant descendue.


O/on poursuit la conversation avec Monsieur JC dans la cuisine, ainsi que d’autres personnes présentent. D’ailleurs un Dominant présent a vu la séance de cassy et N/nous dit que cela était beau à voir et montrer une belle complicité entre N/nous deux. J’en profite pour relever la robe de cassy au niveau de ses fesses, pour voir en pleine lumière l’état de ses fesses.


2015-12-05 soumise cassy avec Maître JLna 0001 

 

2015-12-05 soumise cassy avec Maître JLna 0002

 

 

La conversation reprend entre Nous sur les techniques de fabrication de fouet. Là d’un coup, cassy s’en va sans permission. Je stoppe cassy et Je lui dis :

-  « Tu quittes la cuisine sans autorisation, O/On réglera cela plus tard tu peux partir maintenant ! »

-  « Oui je pensais qu’il était judicieux de Vous laisser discuter entre Dominants. »


Elle sort de la cuisine honteuse et elle s’assoit sur une chaise en attendant que Je finisse la conversation.


Je sors de la cuisine et Je lui fais signe de la tête de Me suivre et N/nous descendons au donjon. Le pilori étant libre, c’est là que Je décide de lui donner sa punition avec « Mon tueur ». Je M’approche d’elle avant de l’installer et lui dit :

-  « Alors à combien estimes-tu ta punition ? ».

 

Dans sa tête tout est confus, elle est tétanisée par ce qui l’attend. En public de surcroît, elle n’a jamais eu de punition.  Il lui  faut un moment pour réaliser ce que Je lui demande… tout simplement le nombre.  Elle Me dit :

-  «  Alors 3 coup de fouet Maître. »

-  «  Je lui dit non 4, car tu as fait 4 pas de trop. »

 

Je la positionne. Le premier coup claque comme un coup de tonnerre et il a été le plus cinglant que Je ne lui ai jamais donné. Contrairement aux séances, là elle ne danse pas mais ne reste pas immobile pour autant. La preuve en est que Je suis obligé de la repositionner sur le pilori pour lui donner les 3 coups restants. La punition est autant physique que moral sans parler qu’elle la trouve humiliante puisque public…

 

Je vais pour remonter avec cassy quand Je vois Satyriasique et Sa soumise tindy. J’avais proposé de venir à cette soirée, puisque L/leur spécialité est avant tout le Shibari. Connu sur un site, O/on avait aussi discuté de matériel et Il m’avait demandé de lui faire une démonstration si possible de martinets et de fouets et en même temps s’Il pouvait essayer les martinets sur tindy, ce à quoi Je Lui avais répondu sans problème. Après Lui avoir présenté ceux-ci et la façon de les donner en fonction de leurs caractéristiques, Je les avais tous étalé pour les essayer.

 

Je mets en position cassy mais cette fois ci c’est juste une démo de 2 ou 3 coups de martinet et de son côté Satyriasique met dans la même position tindy et applique le premier martinet. À première vue, Satyriasique à la main lourde… sourire, mais tindy encaisse magistralement !!! Surtout que ce n’est pas 2 ou 3 coups qu’Il lui donne mais une bonne vingtaine. À côté de N/nous il y a un Dominant et son soumis efféminé et au moment où Je Lui tourne le dos ainsi qu’à cassy pour prendre un autre martinet, J’entends un bruit justement de martinet… Hors cela ne pouvait être Satyriasique puisque justement Il venait de Me rendre celui qu’Il venait de servir. Le Dominant venait tout simplement d’essayer un de Mes martinets sur cassy, qui d’ailleurs s’en était rendu compte et qu’elle avait fusillé du regard !!!


J’explique à ce Dominant que ces des faits qui ne se font pas, que le minimum est de demander au Dominant… Celui-ci s’excuse sur le champ et c’est sa première soirée. Il présente aussi des excuses à cassy. L’affaire est close.

 

Heureusement que Satyriasique ne sent pas capable de donner le fouet à tindy, car vu comment Il fait avec les martinets, Il l’aurait mis en petits morceaux… sourire. J’en discute avec Lui de ce sujet et le mets en garde, qu’Il m’achète un fouet ou pas d’ailleurs. Satyriasique et Sa soumise tindy se consultent… rire. En effet, I/ils veulent acheter un martinet mais voilà… 2 plaisent, le 100263 et le 100444 !!! Hors même s’ils ne sont pas si chers que cela, le budget ne permet d’en acheter qu’un seul. Au bout de 5 minutes I/ils se décident pour le 100263 mais que le prochain achat, I/ils le connaissent déjà !!!

 

Après cet achat, Il Me propose de venir voir le Shibari qu’Il va faire à tindy et c’est avec plaisir que N/nous irons le voir. Il se dégage chez eux une complicité et de l’amour et ce qui ne gâche rien, de plus,I/ils sont très sympa tous les deux.

 

C’est à ce moment-là que Maître Mental, intéressé par les paddles, demande à voir une démonstration. Je sais que ce n’est pas un des objets favoris de cassy, donc Je le donne mais d’une manière très légère, d’ailleurs par la suite, cassy Me le confirmera. Maître Mental essaye à son tour sur Son « soumis paule » et se décide pour le paddle 100261. Il me demande à quel endroit Je Me trouve car il aimerait voir une bonne partie du matériel que J’ai. Il s’avère qu’Il a son donjon chez Son soumis et celui-ci est à 25 km de chez Moi. Je Lui propose de regarder le blog et de Me contacter par mail en Me faisant la liste et On conviendra d’un rendez-vous qui se révèlera fructueux à plus d‘un titre. 


O/on passe voir où en est Satyriasique et tindy, elle est déjà bien « nouée » de partout et ça sera un Shibari en suspension. Je Lui dis que l’On monte pour l’instant mais que N/nous reviendrons le voir avant qu’Il l’a détache. Un peu de repos et une cigarette avec un café… des choses simples mais efficace… sourire.


Au bout d’un certain temps, O/on redescend et justement Satyriasique venait N/nous chercher. Je ne suis pas adepte de faire du bondage, mais en voir un beau sur un corps magnifique comme tindy, pour Moi cela correspond à une œuvre, un tableau temporaire en quelque sorte. Il Me la présenta en la faisant tourner et au moment où son visage se trouva dans Mon axe, elle était rayonnante. Satyriasique la libère avec douceur et en prenant soin d’elle. Mon seul regret sera de ne pas avoir l’autorisation de faire des photos pour les publier sur le blog, une prochaine fois…


En un mot, superbe !!! Dans sa globalité.


Beaucoup de monde est parti quand O/on remonte. Les personnes encore présentent sont pratiquement en cercle élargi et discute. Je m’assois et autorise cassy à s’asseoir sur une chaise. La conversation prendra fin vers 5h du matin.


Avant de se coucher, 2 photos souvenir dans la chambre…

2015-12-05 soumise cassy avec Maître JLna 0004

 

2015-12-05 soumise cassy avec Maître JLna 0006


 

Sans rentrer dans les détails intimes B.D.S.M.  N/nous irons N/nous coucher mais ne dormirons que vers 6 heures…


Eh oui cassy tu aurais aimé dormir avant !!! Rire.


Mais au final, de ce que tu m’as écrit dans ton journal… tu ne l’as pas regretté, comme dit la chanson… les draps se souviennent de toi !!!


En tout cas, J’ai été gentil, tu as échappé de raconter cette toute dernière partie au petit déjeuner… Rire.

Par Maitre JLna - Publié dans : Nos Sorties - Communauté : Dominatrice BDSM
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Le blog de ledonjondemaitrejlna06
  • Le blog de ledonjondemaitrejlna06
  • : amateur Couple
  • : Je vous souhaite tout d'abord une bonne visite sur ce blog et vous en remercie. Sur ce blog vous allez trouver des photos personnelles, des narrations de soirées, des rencontres mais aussi des articles neufs à la vente (sauf certaines statuettes). Si besoin d’un renseignement, ne pas hésiter et utiliser l’icône « contact ».
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Profil

  • Maitre JLna
  • Le blog de ledonjondemaitrejlna06
  • BDSM soumise sadomasochisme
  • Je me résumerai à quelques règles qui est Mon BDSM : Communication, Confiance et Respect. Je n'aime pas les jugements mais j'aime les avis. La seule chose que je n'accepte pas, c'est si le BDSM ne se fait pas entre adultes consentants.

Recherche

Images Aléatoires

  • string 4078 noir verso
  • string 11369 blanc verso
  • 2015-02-06 soumise cassy de JLna et Natacha 0010
  • 100263 Martinet de 12 lanières de 55 cm manche corset à 60,00€
  • 100398 Fouet 3 pieds 8 brins à 100,00€
  • string 13028 rouge noir jaune recto
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés