Lundi 1 février 2016 1 01 /02 /Fév /2016 10:27

Enfin le mois de juillet arrive…

Le temps de Nos vacances parentales et donc aussi en quelque sorte « Nos vacances B.D.S.M. » pendant ce laps de temps. Vingt jours avec un super calendrier cette année, presque les 20 jours n’étaient pas suffisant pour le B.D.S.M. ayant aussi des choses à faire en dehors comme tout à chacun.

Mais voilà, un imprévu « vanille » va un peu chambouler tout cela, ce qui va Nous obliger dans cette période, d’annuler la venue de choupi, mais cela ne s’est pas arrêté là pour ce mois de juillet. En effet, Windsor ne faisant pas de soirée en ce mois de juillet, une autre rencontre avait annoncé sur FetLife qui commencé par un pique-nique près d’un lac de la région et qui se finissait le soir dans un ancien presbytère, mais là aussi, ce fut annulé par manque de participants !!!
Une grosse colère de Ma part car quand Je lis qu’il ne se passe jamais rien sur la région et que les gens s’en plaignent, eh bien là tout le monde trouvait cela super, tout le monde venait mais à une semaine… 10 inscriptions !!!
Bref sans commentaire…

Mais dans la mauvaise série, cela continua avec un couple qui annula leur venue pour un problème de santé grave (une pensée pour elle qui se reconnaitra et J’espère que cela ne reviendra pas, Mes bises au passage) et d’un désistement d’une soumise qui devait venir de Paris une semaine en vacances sur la région et qui a trouvé dans sa boite aux lettre, son préavis de licenciement… malheureusement, adieu vacances pour elle !!!

Ceci dit, tout n’a pas été tout noir pour Nous. Il faut toujours rester positif.
À commencer par Notre ex soumise cassy qui a voulu refaire une séance avec Nous deux, histoire d’avoir son feux « d’artifesses » en ce 13 juillet après avoir gouté la piscine. Il y aura aussi Vlad et banshee qui Nous inviterons le 23 juillet mais J’irai seul puisque Natacha ne pourra venir et Je ferais aussi la connaissance d’Ébéniste en même temps, une belle soirée aussi (comment as-tu dit banshee à propos du fouet déjà… Rire).
Pour conclure ce mois de juillet, il y aura celle qui maintenant se prénomme douce et qui arrivera le vendredi soir tard à la maison et que Nous amènerons à Pelissanne le samedi soir où Nous dormirons ensuite chez elle pour n’en repartir que le dimanche n début d’après-midi.

Cette soirée de Pelissanne sera donc la seule sortie B.D.S.M. en club. Malheureusement, pas de photos puisque la carte SD en a décidément autrement…

Après avoir trouvé sur le parking,  la dernière place, ce qui n’est jamais facile à Pelissanne, O/on rentre dans le Show Biz et Monsieur JC et choupi viennent à N/nous. On voit que c’est la dernière soirée avant les vacances, beaucoup de monde présent. Il y a beaucoup de têtes inconnues. C’est au tour de Mira de me voir et qui me dit de venir avec Elle, car Elle veut me présenter un couple. Je laisse Natacha avec douce, de toute manière, il est prévu comme la fois précédente que douce ne jouera qu’avec Natacha, c’est sa limite absolue à ce jour ainsi qu’elle soit sous Sa seule protection.

Les présentations sont faites, ceux sont les propriétaires de la villa libertine « Au Bord de l’Ô » qui fait à la fois Gîte et chambres d’hôtes sur Cuers,  qui de plus est bien équipé en matériel B.D.S.M. et dont le lien est sur le blog pour les contacter. Nous avons une longue et intéressante discussion à tel point que la fessée collective commence et que Je discute toujours avec eux… Heureusement que Je n’avais pas à m’occuper de douce…

On va bientôt passer à table quand Je vois arriver un couple Domina/soumis auquel que Je ne m’attendais pas et que Je connais d’un site. Il y a déjà un moment, Elle m’avait acheté un magnifique fouet. D’ailleurs suite à ce fouet, bien plus tard, pour L/leur anniversaire de la remise collier, les cadeaux avaient été pris sur le blog. Par contre c’est la première fois que Je les vois autrement qu’en cam. Le plus dur maintenant est de trouver est une table assez grande pour être tous ensemble.

Le repas est toujours l’occasion de discuter et ce soir, c’est plus dans les souvenirs des uns et des autres, alors que d’habitude, c’est plus dans la connaissance. Mais Je note dans un des fils de conversation, que douce taquine bien fort Natacha…  toujours aussi provocatrice, Je sens qu’elle va prendre cher… sourire. Puisque O/on est toujours à table, Je voudrais féliciter aussi les organisateurs car le repas était très bien ce soir-là, gouteux et variés, avec une quantité suffisante. Il est évident que les félicitations s’adressent aussi à l’organisation de la partie S.M.

Il est temps de passer à l’étage, mais pour la dernière soirée, il n’y a pas de thème prévu par le Maître de cérémonie. Étant relativement nombreux, pas aussi facile de trouver de la place. Natacha installe douce sur une sorte de chaise à bondage, celle-ci n’est pas encore prise, faut dire qu’elle est dans le passage le plus fréquenté puisque c’est quand on rentre dans la grande salle où sont après dispatcher les autres petites salles. Je vois  que douce continue de taquiner Natacha, elle avait vraiment envie ce soir de bien recevoir… Rire.
Je commence à faire quelques photos, mais Je laisserai Natacha racontait sa séance après. De mon côté Je continue à discuter avec différentes personnes de Ma connaissance. À un moment et ayant déjà vu sa photo, Je pense reconnaitre  Hiram, l’Un des co-organisateurs,  à l’époque de la sortie pique-nique dans les gorges du Verdon et surtout en ce qui le concerne, la soirée annulée au presbytère. En parlant de Nos expériences communes, On voit comme les gens râlent qu’il n’y a rien et quand On organise, plus personne, sans parler des râleurs qui trouve toujours à redire lorsque cela a lieu mais qui eux, n’organisent jamais rien !!!

On décide d’en reparler plus tard et Je mets en quête de choupi avec qui O/on avait décidé de faire une petite séance, Je la trouve et par chance, O/on peut s’installer dans la grande pièce mais pas trop loin de Natacha et douce qui reçoit toujours les martinets…


Cela va me permettre d’utiliser le matériel avec Natacha sans trop se gêner, même si c n’est pas le nombre de martinets et autres fouets qui manquent. Exceptionnellement, Je ne citerai pas les références de ce que j’ai utilisé, car Je faisais en fonction du matériel disponible. C’est plus facile quand On fait la séance sur la même soumise que Chacun sur une différente en même temps.
Je ne commence pas trop fort, mais Je vois vite que choupi ne monte pas rapidement dans la bulle. Il est vrai que c’est relativement bruyant, sans parler d’une soumise qui prend de bons coups de martinet, mais celle-ci doit habiter dans une forêt vierge, vu comment elle crie à chaque coup, car si elle a du voisinage, la police doit être devant sa porte en permanence… sourire.

Enfin Je vois choupi danser sur Mes coups de martinets comme lors des séances précédentes, mais à un moment donné, Je change de martinet et de nouveau elle sort de sa bulle. Je la caresse bien plus longuement que d’habitude pour tenter de la faire se concentrer mais ce n’est toujours pas ça. Je lui propose de faire une pause et que l’O/on reprendra un plus tard quand cela sera un peu plus calme, elle est d’accord mais me dit en même temps que le lendemain, elle a rendez-vous à la plage donc si Je pouvais éviter de trop la « zébrer ». Vu ce qu’elle vient de Me dire, Je décide qu’il n’y aura pas de seconde séance, car déjà elle avait du mal avec l’environnement, alors si on rajoute l’angoisse d’être trop marqué pour le lendemain, ce n’est pas la peine. Ce n’est pas dans mes habitudes de forcer une soumise si elle n’en a pas envie. O/on finit de débriefer la séance puis Je rejoins avec elle, Natacha et douce qui n’est plus sur sa chaise spéciale, mais les fesses bien rouges !!!

O/on propose d’aller sur la terrasse et pendant ce temps choupi va Nous chercher une boisson sans alcool. O/on croise en chemin Monsieur JC qui a fini une séance à une soumise et qui vient avec N/nous. Il regarde les fesses de douce et rit des rougeurs qu’elle a. toujours aussi provoquante, elle dit que Dame Natacha n’a pas fait bien fort… Les cocas arrivent au même moment et Nous sommes plié de rire par l’effrontément verbale de douce  vis-à-vis de Natacha, J’explique à choupi et Je lui dis que douce va en prendre une deuxième couche !!! Cela me permet de laisser le clavier à « Dame Natacha » comme dit toujours douce qui aime l’appeler comme cela et étant la seule par la même occasion. En attendant, merci choupi pour cette bonne soirée même si cela a été moins loin que d’habitude… O/on se rattrapera la prochaine fois… sourire.

Alors à mon tour de prendre le clavier,  mais tout d’abord il faut savoir que Je passe maintenant très peu sur les sites B.D.S.M.
En effet, J’ai de moins en moins de temps pour cela. Si Je n’avais pas promis cet article à douce, Je ne l’aurais pas fait, Maître JLna a bien plus de temps que Moi… On se demande pourquoi !!!

Mais avant de parler de cette soirée à Pelissanne, Je vais revenir un temps en arrière.
Depuis la première séance que Je t’avais fait l’année dernière, O/on avait prévu de se revoir pour en faire encore une meilleure, car le courant était super bien passé entre N/nous deux. Plusieurs fois cela avait failli se faire, mais des problèmes de part et d’autre, N/nous en avait empêché à chaque fois. O/on languissait de se retrouver, Moi comme toi, alors quand la date de fin juillet a pu être sure et encore que cela, avait presque failli ne pas se faire, puisque 24 heures avant, ce n’était plus sûr, un ennui de dernière minute été arrivé de ton coté. Mais cela a été résolu et J’étais super contente que tu viennes chez Nous, en plus cela tombait pratiquement à ton anniversaire, histoire de te le fêter autrement. Allez un petit souvenir de ce super moment passé ensemble
 2015-07-25 soumise douce, Propriété temporaire de vacance

Il n’y aura que cette photo puisque comme l’a expliqué Maître JLna, à Pelissanne, la carte SD a pris sa retraite…

Une des choses que J’aime le plus chez toi, c’est ta spontanéité, ta manière boudeuse après une bêtise, voir complètement joueuse pour mieux recevoir ! Pendant le trajet, tu n’as pas arrêté de taquiner Maître JLna, mais tu sais très bien qu’Il avait promis qu’Il ne te ferait rien, puisque tu n’es pas prête à cela, mais tu savais aussi que J’agirai en conséquence, donc tu en as fait un jeu.

Une fois rentrée dans la boite, il a fallu laisser passer un peu de temps pour que certains souvenirs disparaissent. Quand la fessée collective est arrivée, c’est le moment où J’ai senti que tu commençais à te laisser aller et c’est tant mieux. Je t’ai rappelé ce que tu avais fait pendant le voyage pour mieux te faire rentrer dans le jeu et que Je me devais de bien te chauffer tes fesses pour cela. J’adore m’occuper de toi car dès que Je te touche, tu es atteinte de vibration et à chaque claques sur les fesses, comme si l’impact passé, tu les digérais. Dès que Je relâche un peu la pression, tu me prends ton air mutin pour en balancer une et forcément, il arrive ce qu’il arrive. J’en suis encore morte de rire en écrivant cela.
J’ai horreur des soumises passives, des morceaux de bois comme Je dis où l’On ressent rien quand s’occupe d’elles, elles donnent l’impression de subir, mais rien d’autres et toi justement, tu es tout le contraire de cela, même si cela ne t’empêche pas d’être obéissante et bien dans la D/s, mais jamais irrespectueuse, juste hyper taquine.
La fessée collective se finit, tu as déjà les fesses bien rouges, J’ai fait ce qu’il faut pour cela et en te relevant, tu te retournes vers Moi et tu me remercies mais tu ne peux t’empêcher de dire sur le ton ironique avec ton petit sourire dans ces moment-là :
-    « ah c’est déjà fini Dame Natacha, c’est vrai qu’il ne faut pas trop Vous fatiguer de suite, sinon Vous ne finirez pas la soirée ».
Comme réponse, je prends mon élan et je t’écrase Ma main sur ta fesse qui te fait partir en avant et je te dis :
-    « Tu me trouves fatiguée ? un peu d’exercice sur toi, va bien me réveiller alors ».
-    « Non, non Dame Natacha, Vous avez la pleine forme » sur un ton de petite fille prise la main dans le sac !
Une petite pause dans la salle fumoir et vite tu choisis l’endroit où personne ne pourra s’approcher de toi, Je pourrais même dire que tu te rapproches de Moi, au point de me coller littéralement, Je te câline pour te rassurer, tu en ronronnes,  mais il est vrai que dans la salle fumoir, certaines personnes te dévorent du regard. Un coup d’œil un peu noir de Ma part et bizarrement cela se calme, J’en ri encore. Je survole le repas pour en arriver quand O/on monte à l’étage, endroit réservé au B.D.S.M.

Un coup d’œil rapide et Je vois que tous les endroits plus tranquille sont déjà pris ou tout simplement, trop serré les uns contre les autres. Seule l’espèce de chaise est libre à l’entrée, Je vais m’en servir un peu comme une croix en te positionnant dessus.  À peine le temps de le dire, que tu te retrouves contre à celle-ci. Je dois reconnaître que pas très stable mais cela va mettre du piment, rire.

Sur la banquette qui est derrière Moi, Maître JLna a posé son sac où sont les martinets, fouet et paddle, alors que dans l’étui qui est toute en longueur, sont rangées les cravaches, cannes et badines, de quoi s’amuser…
Je te cale pour éviter que tu tombes et Je commence par te caresser lentement tes fesses en remontant sur ton dos et cela associé à de petits bisous dans ton cou et pendant que tu t’abandonnes au fur et à mesure, Je redescends ma main et une petite claque s’en va sur ta fesse. Je continue cela un petit moment en cadence. Tu cherches mes bisous, mais tu tends systématiquement aussi tes fesses, dès que tu sens ma main quitter ton dos.  Je sens que maintenant tu es complètement dans ta bulle. J’en profite pour prendre le martinet rouge et noir qui est doux. Tes fesses rosissent de plus en plus pour N/notre plus grand bonheur. Je change de martinet et Je prends celui qui est en cuir plus rigide. Tu nages dans le bonheur en dansant sur place, tu es magnifique. J’en profite pour donner le martinet en mettant de côté ce qui me permet de malaxer ta mamelle et en pincer le téton en même temps. Je calme le jeu en te câlinant de nouveau et au moment où tu t’y attends le moins, Je te griffe lentement ton dos rougi, de magnifique traces blanches apparaissent.
Bien sur, la taquine refait son apparition chaque qu’elle peut, et là en me parlant que si J’ai besoin d’une lime à ongles, son dos ne sert pas à cela…
Cela a pour conséquence immédiate de lui donner de belles claques sur les fesses !!! Et là, de nouveau, elle repart dans sa danse…
Au bout d’un moment, Je décide d’arrêter car tu es à la limite d’arriver à jouir mais entre le bruit, les gens qui parlent fort ou rient, sans parler des passages des uns et des autres dans N/notre dos, tu n’arrives pas à te lâcher, aussi bien que la dernière fois. Je débriefe la séance en te disant :
« J’adore m’occuper de toi, Je viens de prendre énormément de plaisir à cela. La prochaine séance, O/on la fera d’une manière plus intime, car j’ai vraiment envie de te voir jouir totalement cette fois-là ».
Juste Je finie de dire cela que  Maitre JLna et choupi arrivent. N/nous décidons tous de sortir sur la terrasse fumer une cigarette. N/nous croisons Monsieur JC qui se joint à N/nous. Celui-ci fait un commentaire sur les fesses rouges de douce en disant que Je ne l’ai pas loupé. Comme il fait « soif », choupi se propose d’aller chercher à boire. Pendant ce temps, une fois de plus, douce me cherche en me disant que vraiment Je n’avais plus vraiment de force…
Je rétorque :
« O/on verra cela après avoir fumé la cigarette et s’être rafraîchit ».
Tu ris aux éclats en disant :
« J’aimerai bien voir ça… car paroles, paroles ».
De suite après tu te colles à Moi comme si tu voulais te faire pardonner de ta nouvelle bêtise. Mais tu ne peux t’empêcher d’en sortir d’autres, rire. Comme il se fait tard, Je décide de te donner ta nouvelle fessée que tu viens chercher.
Une fois de plus le plaisir et N/notre complicité est partagé entre N/nous deux.

N/nous disons au revoir à choupi et à Monsieur JC, car N/nous allons dormir chez toi et encore un peu de route N/nous attends, de plus et malheureusement, ce dimanche tu prends ton travail à midi, ce qui N/nous laisse peu de temps à dormir et… à profiter.

J’espère que N/nous arriverons à joindre N/nos agendas sans attendre une fois une année pour se revoir de visu.

Encore merci à toi douce d’être ce que tu es, une ravissante soumise espiègle.

 

Maîtresse Natacha alias "Dame Natacha" que pour toi... sourire.

Par Maitre JLna - Publié dans : Nos Sorties - Communauté : Dominatrice BDSM
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Le blog de ledonjondemaitrejlna06
  • Le blog de ledonjondemaitrejlna06
  • : amateur Couple
  • : Je vous souhaite tout d'abord une bonne visite sur ce blog et vous en remercie. Sur ce blog vous allez trouver des photos personnelles, des narrations de soirées, des rencontres mais aussi des articles neufs à la vente (sauf certaines statuettes). Si besoin d’un renseignement, ne pas hésiter et utiliser l’icône « contact ».
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Profil

  • Maitre JLna
  • Le blog de ledonjondemaitrejlna06
  • BDSM soumise sadomasochisme
  • Je me résumerai à quelques règles qui est Mon BDSM : Communication, Confiance et Respect. Je n'aime pas les jugements mais j'aime les avis. La seule chose que je n'accepte pas, c'est si le BDSM ne se fait pas entre adultes consentants.

Recherche

Images Aléatoires

  • string 4078 noir verso
  • string 11369 blanc verso
  • 2015-02-06 soumise cassy de JLna et Natacha 0010
  • 100263 Martinet de 12 lanières de 55 cm manche corset à 60,00€
  • 100398 Fouet 3 pieds 8 brins à 100,00€
  • string 13028 rouge noir jaune recto
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés