Lundi 29 juin 2015 1 29 /06 /Juin /2015 20:13

Une deuxième de ce type de soirée pour Nous chez Windsor puisque Nous ne sommes pas dans le B.D.S.M. purement sexuel. Ceci dit, comme la toute première soirée de novembre 2014, s’était bien passée, puisque au final, pratiquement pas de sexe, sauf un seul et dans la pièce la plus retirée. Donc au final cela avait été BDSM avant tout.


Nous arrivons et là pas mal de voitures déjà garées, c’est de bonne augure… Pas loin d’une quarantaine de personnes sont présente à l’intérieur, dont à peu près la moitié, des têtes nouvelles. C’est quelque chose qui Nous convient parfaitement, en effet, Nous aimons tout autant revoir des gens que l’On connaît que des personnes nouvelles avec qui On va pouvoir échanger voir jouer…


Il y avait un couple que l’On avait rencontré à la soirée du Fasylove et avec qui Nous avions mangé à la même table. Après un bon échange avec eux, Nous avions recommandé de venir à une soirée de Windsor pour se rendre plus compte de ce que pouvait être une soirée B.D.S.M. Hors la soirée à laquelle Nous voulions les faire venir, ne correspondait pas à une date où Nous pouvions Nous libérer. Donc après un échange par mail, ils pensaient venir malgré tout à cette soirée. Mais ils n’étaient pas présents.


Après avoir salué tout le monde, juste après, Bernie et nina arrivent un peu en retard. Cela Nous fait très plaisir de les voir et inversement. Naturellement ils prennent l’apéritif avec Nous et commençons à discuter de comment ils voient leur soirée, l’ambiance etc. Ils n’étaient pas contre que dans la soirée, je fasse goutter le fouet à nina, mais bien sur, d’une manière modérée. Ils ont l’habitude de jouer ensemble mais d’une manière relativement soft. Pour le repas Nous Nous étions mis à la table ronde où 8 personnes peuvent s’installer. Bernie et nina s’assoient avec Nous et pendant le repas, Nous continuons la conversation avec eux et ceux la table.


À la fin du repas, Nous descendons au donjon qui se situe au sous-sol et Nous leur faisons visiter. Avec l’accord de Bernie,  Je propose à nina de lui faire gouter le fouet qu’elle ne connaît pas, elle n’est pas très rassurée mais Je lui promets qu’elle ne sera pas déçue. Je lui dis de réfléchir car même si Lui m’a donné son accord, il faut que j’ai le sien aussi, pour que cette séance de découverte soit un succès. En attendant, Nous laissons un moment faire connaissance un petit peu avec les autres.


Natacha m’avait confié avant de partir, que si c’était possible et que cela soit aussi Mon désir, ce soir, elle aimerait bien être feeling. C’est le moment que Je décide pour lui dire d’aller se changer et de se mettre en tenue de soumise ainsi que son collier. Sourire… elle ne se le fait pas dire 2 fois.


En l’attendant une Domina que Je ne connaissais pas et viens me voir en me disant que l’On a une connaissance commune et qu’Elle avait entendu parler de Moi. Effectivement, Je connais la personne dont Elle me parle, étant un peu bavard, cela a mis le temps que feeling soit prête. 


Le pilori étant libre, Je l’installe à celui-ci. Autour de N/nous peu de personnes jouent dans la grande pièce et l’attroupement commence à se faire. Je commence doucement par une paire de martinets et Je vois que feeling est déjà bien excitée, ce qui va me permettre de jouer avec pratiquement tous les martinets que J’ai emmené mais aussi les fouets. J’alterne ceux-ci entre les martinets, que cela soit en fréquence ou en dureté. Plusieurs fois, Je vais voir feeling pour voir si tout va bien par acquis de conscience, mais la connaissant bien, à sa façon de se dandiner et d’aller chercher les différentes lanières, Je sais qu’elle prend un plaisir fabuleux. J’arrête la séance au bout d’une trentaine de minutes environ, car elle part en subspace. Je lui fais des câlins pour la laisser redescendre.


Quelques minutes plus tard, Bernie et nina viennent N/nous trouver et demande comment se sent feeling car ils ont été assez impressionné de ce qu’elle a reçu. Sourire… feeling leur dit qu’elle attend avec impatience la prochaine séance car elle a encore envie. N/nous montons N/nous rafraichir et allons fumer une cigarette. De nouveau des discussions avec les uns et les autres puis N/nous redescendons.
N/nous croisons nina et Je lui dis :
« Alors prête à subir le fouet ? »
Bernie ri et elle dit :
« Oui on essaye, mais je ne veux pas connaître comme feeling ».


Je lui réponds que Je sais très bien qu’elle n’en est pas au même niveau et qu’en plus cela est une découverte pour elle. Je demande à Bernie si feeling peut faire des photos de la séance mais il n’y tient pas, en tout cas pour cette fois-ci. Je lui réponds que pas de souci, On respecte toujours donc On verra pour une autre fois pour ce sujet.


J’installe nina en appui de biais sur la table d’élongation mais sans l’attacher. Je commence à lui donner tout doucement le fouet et vais m’enquérir de comment elle trouve cela. Avec un grand sourire, elle me dit :
« Vous pouvez y aller quand même un peu plus fort, car là ce n’est vraiment que des caresses ».


Je continu de la même manière malgré tout et J’alterne avec le martinet, objet qu’elle appréhende moins. Le but est quand même de bien l’exciter avant d’aller un peu plus fort au fouet pour éviter une douleur qui serait trop violente et qui casserai le trip. Je lui donne pendant au moins 20 minutes et je vais voir Bernie et nina plusieurs fois pour voir si cela va. Les fesses ont commencé à rougir et je décide d’arrêter, elle a quand même reçu un grand nombre de coups des différents fouets et martinets. À ce moment-là, je m’approche d’elle et lui dit que c’est finit et lui demande son ressenti…
« Agréable comme sensation que cela soit le fouet ou le martinet, mais maintenant je commence à sentir mes fesses qui chauffent.. » dit-elle en rigolant et en se les massant…


En se retournant elle voit feeling et lui dit d’un ton taquineur :
« Je te redonne ma place, c’était bien mais je veux bien te revoir puisque tu as dit tout à l’heure que tu aimerais bien une deuxième séance ».
Aussitôt dit car elle n'attendait que cela en réalité, feeling se positionne de nouveau au pilori et se retourne vers nina et lui dit à son tour sur le même ton :
« Si tu crois que cela allait m’embêter c’est loupé, car ce soir, j’en ai super envie… na ! »


Toutes les deux rient. Je verrouille le pilori et Je commence une nouvelle séance à feeling. Une fois de plus, beaucoup de monde en arc de cercle autour de Nous regarde la séance de feeling. Il est vrai que ce soir, elle est très en forme car très vite elle repart dans une jouissance qui lui coule le long des cuisses lors des sessions de son martinet et fouet préféré.


Je pense que la séance a duré maxi vingt-cinq minutes et j’arrête celle-ci pour la même raison que la première. Je la libère du pilori et cette fois ci feeling est bien rouge de partout. Je la câline et autour de Nous, il reste encore du monde. Il y a un couple qui est assez admiratif et qui a apparemment discuté avec nina pendant la séance. Là O/on entend nina qui dit à la soumise du couple en la tirant par le bras et la mettant pratiquement devant le pilori :
« Tu peux essayer, moi, j’ai eu une séance tout à l’heure et tu peux avoir confiance ».
La soumise regarde feeling et lui dit :
« Je veux bien essayer mais pas autant »
Sourire… feeling reprenant ses esprits, la rassure et lui dit :

« tu peux y aller, Il sait s’y prendre, Il est à l’écoute ».


La soumise s’approche du pilori
Je me rapproche de Son Maître et Lui demande s’Il veut que Je lui fasse une mini séance et Il acquiesce. Bien sur, Je lui demande les limites. J’installe mya au pilori et à ce moment-là, elle me dit :
« Vous frappez pas fort mais tout doucement ».


Je la rassure et Je commence avec les martinets (100463) qui sont relativement doux
2015-03-07 soumise mya 0001

 

 

C’est un vrai plaisir, après chaque coup de martinet, mya se cambre encore plus comme pour obtenir encore mieux. Je m’approche d’elle et la félicite et en guise de réponse :
« Merci mais c’est super agréable et Vous faites vraiment tout doucement, si j’osais je dirais plus fort, mais je ne vais pas oser quand même » dit-elle en rigolant.


Je continue avec ces 2 martinets encore un moment, puis comme Je vois qu’elle est de plus en plus excitée, Je vais en chercher un autre (100263). Celui-ci étant plus cinglant, Je vais de nouveau moins fort.
2015-03-07 soumise mya 0002 

 

 

C’est fou comme elle se cambre pour mieux recevoir !!! J’augmente la puissance et au bout d’un moment, de nouveau Je vais la voir même si J’ai vraiment l’impression qu’elle prend un plaisir fabuleux. Je lui demande et là, rire… « Oui continuez, enfin… Tout doucement ». Je lui réponds :
« Heureusement que tu me dis tout doucement, Je pense que cette phrase va te coller à la peau, car chaque fois que tu me dis cela, Je te vois prendre plus de plaisir quand je vais un peu plus que tout doucement.  le « tout doucement », O/on ne doit pas avoir la même définition du dico.
 2015-03-07 soumise mya 0003

 


Elle rit. Je décide de lui pincer le téton en même temps que Je lui donne ce martinet, et là, J’entends des râles de plaisir…


Puisqu’elle voulait gouter mes martinets, J’en change et Je prends le très grand (100283), en général celui a toujours un super effet sur les soumises qui l’ont eu et l’apprécie grandement.
2015-03-07 soumise mya 0004 

 


Mais contrairement aux autres martinets, Je la vois plutôt se tendre qu’un réel plaisir. J’arrête immédiatement et vais la voir. Je lui fais part de mon ressenti et elle me dit qu’effectivement, ayant eu un accident, elle a une douleur en haut du dos et ce martinet-là, lui réveille la douleur.


Je le repose aussitôt, la caresse, puis lui donne une fessée « tout doucement » pour la faire replonger dans la séance. Je reprends le cinglants car après mes claques sur les fesses, Je veux lui changer totalement la sensation.
2015-03-07 soumise mya 0006 

 


Une fois de plus et pour quelqu’un qui a mal au dos, elle va se cambrer pour venir chercher les lanières… quand Je m’arrête, Je lui caresse ses fesses qui  ont vraiment rougies.
2015-03-07 soumise mya 0006 

 


Je regarde Maître Scampy et Lui me fait signe que c’est super. Une nouvelle fois Je vais demander à mya et là…

« Oui ça va Vous pouvez continuer…. mais tout doucement, et puis je n’ai pas eu tous les martinets »…


Ok heureusement qu’elle m’a dit « tout doucement » elle a les fesses bien rouges, Je m’attarde pour vérifier son état, pas de problème vu comme elle est trempée…


Je décide donc de changer de martinet (100437) et une fois de plus, Je reprends doucement et en me mettant de côté, pour lui pincer le téton, vu comme elle avait apprécié précédemment.
2015-03-07 soumise mya 0007 

 


Cette séance est une suite d’enchainement entre douleur, puis « plaisirsssss »… heureusement que c’est « tout doucement »… rire
2015-03-07 soumise mya 0008 

 


Je continue encore longtemps avec ce martinet qu’elle apprécie et J’ai l’impression que si Je ne l’arrête pas, cela pourrait continuer longtemps…
2015-03-07 soumise mya 0009 

 


Je suis encore passer à la vitesse supérieure vu son plaisir et sa résistance, Je donne les deux martinets (100437) en même temps soit 72 lanières de 50 cm…
2015-03-07 soumise mya 0010 

 


Et elle résiste toujours, tendant ses fesses au maximum, un véritable plaisir pour Moi.


Je m’arrête et Je regarde ses fesses, là elles sont dans un état… Je décide de mettre fin à la séance. Je m’approche pour lui dire et elle me dit d’accord :
« Comme Vous avez fait tout doucement, c’était très bon… ». Je pars d’un éclat de rire et lui dit : « préviens Moi quand tu voudras que cela ne soit plus doucement ».


Je soulève la partie haute du pilori et l’aide à se relever, Je l’aide à rejoindre Son Maître et la remercie pour cette superbe séance ou j’ai eu beaucoup de plaisir à donner, dans ce même temps, feeling, nina et Bernie la félicite aussi. Une fois dans les bras de Maître Scampy, elle se retourne vers Moi ainsi qu’à l’attention des personnes présentes, et dit en riant :
« D’habitude j’ai le feu au cul… mais là j’ai le cul en feu »…


Tout le monde éclate de rire, le plaisir se dissipant, la chaleur de ses fesses vient d’apparaître. O/on était les derniers à faire la séance et ils ne restent plus grand monde, O/on s’en était même pas aperçu. Au final On a continué un peu la conversation au donjon avant de remonter pour avoir les ressentis de mya mais aussi de nina, ainsi que Leur Dom respectifs par rapport à cette soirée et le B.D.S.M. en général. Il en découle… que l’O/on est amené à se revoir.


Un Merci à Bernie et à Maître Scampy de m’avoir fait confiance pour Me prêter nina et mya et merci à elles, pour s’être données aussi bien même si chacune, l’a fait d’une manière différente. Une fois de plus, Natacha alias feeling ce soir-là et Moi-même avons passé une excellente soirée chez Windsor et nyla que je remercie aussi ici.


Par Maitre JLna - Publié dans : Nos Sorties - Communauté : Dominatrice BDSM
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Le blog de ledonjondemaitrejlna06
  • Le blog de ledonjondemaitrejlna06
  • : amateur Couple
  • : Je vous souhaite tout d'abord une bonne visite sur ce blog et vous en remercie. Sur ce blog vous allez trouver des photos personnelles, des narrations de soirées, des rencontres mais aussi des articles neufs à la vente (sauf certaines statuettes). Si besoin d’un renseignement, ne pas hésiter et utiliser l’icône « contact ».
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Profil

  • Maitre JLna
  • Le blog de ledonjondemaitrejlna06
  • BDSM soumise sadomasochisme
  • Je me résumerai à quelques règles qui est Mon BDSM : Communication, Confiance et Respect. Je n'aime pas les jugements mais j'aime les avis. La seule chose que je n'accepte pas, c'est si le BDSM ne se fait pas entre adultes consentants.

Recherche

Images Aléatoires

  • string 4079 noir recto
  • 2015-03-07 soumise mya 0010
  • 100110 2 pieces vinyl rouge avec chainette 25,00€
  • string 13637 noir-rouge recto
  • string 13769 noir verso
  • 2014-10-26 soumise x avec Maître JLna 0035
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés